Zoom sur le métier conseiller en insertion professionnelle

Écouter, rassurer, orienter, zoom sur le métier de conseiller en insertion professionnelle dont le recrutement est à la hausse !

Le site de l'ONISEP est très clair sur le sujet : environ 11 000 personnes travaillent dans le réseau des missions locales. Cet effectif, variable en fonction des dispositifs mis en place et des orientations politiques, reste en constante progression, car le nombre de jeunes en difficulté et sans qualification génère des besoins importants. Le recrutement des conseillers fait partie des priorités des missions locales. Le métier a bien évolué depuis quelques années ; retour sur des missions à responsabilité.

Découvrez la formation Conseiller en Insertion Professionnelle

Qu’est-ce qu’un conseiller en insertion professionnelle ?

Le rôle du conseiller en insertion professionnelle est d’encourager les personnes en difficultés. Chaque jour, il rencontre des personnes qui cherchent à s’orienter sur le marché de l’emploi.

Empathique, le/la CIP doit être capable de gérer ses émotions et rester positif pour une guidance optimale. En associant la mise à l’emploi avec un suivi professionnel régulier, il participe aussi à la socialisation et au développement personnel des consultants.

Au service des jeunes

Problèmes d'orientation, de choix de projet professionnel, de manque de qualification ; difficultés de logement ou de santé, difficultés financières... Les jeunes de 16 à 25 ans confrontés à ces obstacles peuvent rencontrer un Conseiller en insertion professionnelle. Il les accompagnera dans leur parcours et mobilisera l'offre de services et les dispositifs adaptés à leurs besoins.

Le métier de conseiller en insertion professionnelle est un métier qui s’intéresse à l’humain et à ses qualités. Accompagner et aider les autres est au cœur de son métier. En tant que véritable coordinateur d’accompagnement vers l’emploi, il travaille avec tout type de profil et peut être amené à conseiller pour tous les métiers en fonction de la demande. Il peut aider son interlocuteur à trouver une formation, à rédiger son CV et à formuler sa lettre de motivation, à évoluer vers un projet de formation ou encore à envisager une réorientation et reconversion professionnelle.

Il consacre donc une grande partie de son temps aux entretiens individuels. Par ailleurs, il anime régulièrement des séances d'information, des ateliers collectifs (techniques de recherche d'emploi, simulations d'entretiens...).

Le conseiller va œuvrer dans un environnement complexe et évolutif. Complexe de part la multiplicité des acteurs qu’il est important de bien identifier et parce que notre société évolue.

Enfin, le Conseiller en insertion professionnelle intervient auprès des entreprises (recherche d'offres d'emploi, de stages) et développe des partenariats avec le monde économique.

A lire aussi : Tout savoir sur le métier de Conseiller en Insertion Professionnelle 

Qualités requises

On parle souvent de compétences à acquérir ; dans ce métier, ce sont les qualités qui priment au départ : 

  • Réactif
  • Disponible
  • Compréhensif
  • Patient
  • A l’écoute
  • Dynamique
  • Organisé
  • Capable de prendre des initiatives
  • Avoir un esprit de synthèse

Le CIP est là pour encourager la personne à se sortir d'une situation précaire. Il aide les jeunes à devenir autonomes et acteurs de leur parcours. Chaque personne est unique. Seule l'écoute active permet de lui donner une réponse adaptée... parfois sur plusieurs années. Une relation de confiance s'installe, mais le CIP doit mettre des limites. Le dynamisme est également indispensable pour exercer ce métier. De plus, il faut beaucoup de maturité pour répondre à des situations difficiles, sans s'impliquer personnellement. Quand un jeune « craque » ou qu'une situation reste bloquée, le conseiller doit s'y adapter et la gérer, le CIP n’est jamais complaisant.

Découvrez le témoignage de Sandrine Martin, conseillère en insertion professionnelle

Compétences indispensables

Le conseiller doit également développer des compétences en termes de veille. Chercher l'information, prendre des initiatives, développer des partenariats. Il connaît bien le territoire sur lequel il intervient, ainsi que le fonctionnement des institutions. Le CIP doit s'informer des dispositifs nouveaux et des mesures d'aide à l'emploi et à l'insertion. Le CIP assume enfin un rôle administratif important : saisie des dossiers individuels, rédaction des demandes d'aides ou de formations, contacts téléphoniques fréquents avec Pôle emploi, les entreprises, les services sociaux ou les centres de formation...

Quelles sont les missions d’un conseiller en insertion professionnelle ?

Le/la conseiller(e) aide à résoudre des problèmes à finalité professionnelle. Il conseille et propose des actions d’accompagnement professionnel afin de favoriser l’emploi et l’insertion. Il informe et aide les personnes à effectuer des choix et à prendre des décisions raisonnées.

Ces missions sont variées :

  • Recevoir le public en entretien
  • Établir un diagnostic individuel sur la situation du public reçu
  • Informer et aider l’orientation du public cible
  • Accompagner l’élaboration du parcours d’insertion
  • Coopérer avec des partenaires extérieurs
  • Assurer une veille sur l’activité d’insertion
  • Assurer un suivi administratif
  • Monter des dossiers administratifs
  • Développer des partenariats avec d’autres institutions, des entreprises ou des associations
  • Animation d’ateliers dédiés à la recherche d’emplois ou de formations.

Les évolutions possibles

Avec une expérience d'environ une dizaine d'années, le CIP peut devenir chargé de projet (insertion, logement, santé, citoyenneté...). Il occupera alors la majorité de son temps au montage de projets en relation avec des partenaires locaux. Il peut également devenir chef de secteur pour gérer une antenne de la mission locale (encadrement d'une équipe). Au-delà, se situent les postes de direction. Le CIP peut encore évoluer vers les métiers de la gestion de structures associatives, la formation...

Lieux d'exercice et statuts

Les missions locales et les permanences d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO) accueillent les conseillers pour exercer leurs fonctions. Au total il existe plus de 500 structures communales ou intercommunales sur le plan national. 

Aussi, le métier de conseiller en insertion professionnelle peut s’exercer à Pôle Emploi, au sein d’une association spécialisée dans la réinsertion par l’emploi d’anciens détenus…

+ Consulter le programme de la formation diplômante Conseiller en insertion professionnelle

A lire aussi : On a trouvé le blog dédié aux Conseillers en insertion professionnelle

Les meilleurs articles

Changer de métier

Salariés : Comment Financer votre Formation ? [Infographie]

Lire la suite

Changer de métier

Responsable RH : métier, salaire, formation, missions [2020]

Lire la suite

Changer de métier

Secrétaire médicale : métier, salaire, formation, missions [2020]

Lire la suite

Inscrivez vous à la newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l'actualité de la reconversion professionnelle.

Je m'inscris

Articles recommandés :

2 min

Changer de métier

Plan de Départ Volontaire (PDV)

#accompagnement #PDV

Lire la suite
2 min

Changer de métier

Devenir webdesigner

#design web #webdesign #design #graphiste

Lire la suite
2 min

Changer de métier

Changer de métier après 40 ans : les étapes ! | Nextformation

#reconversion #carrières

Lire la suite
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

La protection des données nous tient à cœur. Nextformation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment.