Travailler dans une start-up ou dans un grand groupe ?

Vous vous apprêtez à vous (re)lancer sur le marché du travail et vous ne savez pas si vos attentes, votre manière de travailler et vos valeurs sont davantage en adéquation avec un grand groupe ou une start-up ?

Vous vous apprêtez à vous (re)lancer sur le marché du travail et vous ne savez pas si vos attentes, votre manière de travailler et vos valeurs sont davantage en adéquation avec un grand groupe ou une start-up ?

Certains préfèrent travailler dans une grande entreprise pour plusieurs raisons : salaires et primes, comité d’entreprise, opportunités d’évolution, … D’autres vous diront qu’ils sont épanouis dans une PME grâce à un management de proximité et une approche globale des métiers de l’entreprise.

Malheureusement (et heureusement) il n’existe pas de profil type pour chacune de ces structures car vos envies et vos aspirations vous sont propres. Alors que choisir ? Voici quelques divergences pour vous aider à y voir plus clair.

Le salaire et les avantages

Du côté des grands groupes, les rémunérations sont généralement plus importances, et ce dès votre entrée dans l’entreprise. De nombreux avantages financiers peuvent également vous être proposés : primes, participation, 13e mois, chèques vacances, conciergerie, … Néanmoins, votre rémunération dépend souvent d’une grille de salaires définie, en fonction de votre diplôme et de votre expérience, et vous pouvez être bloqué dans une case malgré vos compétences et votre motivation. Les start-ups, quant à elles, sont généralement plus fragiles sur le plan financier et proposent des salaires et des avantages plus faibles malgré votre détermination et votre investissement personnel. Toutefois, votre sérieux et votre motivation paient et il est possible que l’on vous propose des actions ou stock-options pour entrer dans le capital de l’entreprise.

L’ascension professionnelle

L’évolution d’une carrière au sein d’un grand groupe est à double tranchant :

Vous pouvez évoluer rapidement grâce aux opportunités en interne et accéder à plus de responsabilités, généralement définies selon un plan de carrière. Par ailleurs, vous pourrez plus aisément vous former, changer de métier, de filiale ou de zone géographique.

Les couches hiérarchiques peuvent vous empêcher de faire vos preuves et freiner votre force de propositions. L’ascension professionnelle peut dépendre des relations que vous entretenez avec vos responsables.

Du côté des petites structures, vous dépendez de la réussite de l’entreprise et de son développement. Vous vous formez très vite grâce aux diverses responsabilités qui vous sont confiées et vous pouvez mettre en avant (et appliquer) vos idées. Néanmoins, la création/la rotation des postes est beaucoup plus lente.

Les responsabilités

Dans les grandes entreprises, les responsabilités sont plus lentes à arriver mais, une fois qu’elles vous sont confiées, vous êtes très rapidement impliqué dans des projets stratégiques. Après plusieurs années, vous pourrez même bénéficier d’un budget et d’une équipe. Mais les décisions stratégiques restent entre les mains de la direction et vous aurez rarement le dernier mot. En start-up, la polyvalence est le maître mot.

Vous occuperez rarement le poste qui a été défini lors de votre embauche car vous devrez « toucher à tout ». La meilleure école pour apprendre en somme. Mais la pression peut être oppressante et vous êtes le seul responsable de vos échecs.

L’ambiance de travail

Au sein des grandes entreprises, votre journée est déjà planifiée entre des horaires précis et de longues réunions. Avec vos collègues, vous entretenez des relations amicales mais professionnelles puisque vous les croisez peu souvent au cours de la journée. Toutefois, des séminaires et activités de teambuilding vous permettent de découvrir vos collègues dans un cadre hors travail. Plus rigide, la hiérarchie se fait souvent ressentir.

Dans une start-up, vous avez la sensation d’être dans le même bateau que vos collègues et vivez ensemble cette aventure. Le cadre hiérarchique est beaucoup plus souple voire inexistant puisque vous pourrez échanger des tutoiements avec le PDG lors d’un match de ping-pong. Les relations professionnelles deviennent alors intimes et vous peuvent entacher votre vie personnelle.

A vous de choisir !

Les meilleurs articles

Changer de métier

Salariés : Comment Financer votre Formation ? [Infographie]

Lire la suite

Changer de métier

Responsable RH : métier, salaire, formation, missions [2020]

Lire la suite

Changer de métier

Secrétaire médicale : métier, salaire, formation, missions [2020]

Lire la suite

Inscrivez vous à la newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l'actualité de la reconversion professionnelle.

Je m'inscris

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Financer une formation avec le CPF | Nextformation

#CPF #Financement

Lire la suite
2 min

Changer de métier

Devenir formateur professionnel | Nextformation - Reconversion

#metier #formateur #métier

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Le blog dédié aux Conseillers en insertion professionnelle

#insertionprofessionelle #CIP #conseiller insertion pro #blog cip

Lire la suite
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

La protection des données nous tient à cœur. Nextformation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment.