Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences, c'est la possibilité à tout moment de sa vie professionnelle, de faire le point sur ses compétences et ses possibilités d'évolutions professionnelles.

Article mis à jour le 26/06/2020.

Chacun peut-être amené à se demander si le métier qu’il a choisi plus jeune est toujours celui qui lui correspond. C’est l’occasion d'envisager d'autres orientations professionnelles et d'identifier les solutions pour y accéder. C’est aussi l’occasion de réfléchir ou de confirmer un désir de formation sur un nouveau domaine. Le but de ce bilan est de vous apporter une meilleure compréhension de votre contexte professionnel et une meilleure connaissance de vous-même.

A lire aussi : Formation pour adulte, vous accompagner dans votre projet

Qui a droit à un bilan de compétences ?


Tout le monde peut faire un bilan de compétences : salariés, fonctionnaires, demandeurs d’emploi, jeunes, séniors, cadres, employés, ouvriers. Qu’on soit diplômé ou sans diplôme, on peut avoir besoin de prendre du recul, faire le point sur sa carrière et envisager son évolution professionnelle ou sa reconversion avec l’aide d’un consultant expert en gestion des carrières.

A lire aussi : Reconversion Professionnelle : le Guide Ultime !

Comment financer le bilan de compétences ?

Voici les possibilités qui s’offrent à vous :

Le compte personnel de formation (CPF)

Chaque salarié possède un compte CPF dès son entrée dans la vie active. Il est alimenté par les cotisations des employeurs. Le CPF d’un salarié employé à temps complet est crédité chaque année de 500€ par an, et même de 800€ / an pour les salariés sans diplôme. Le CPF existe depuis 2015 et remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation). Les heures de DIF peuvent être ajoutées dans les comptes CPF par les titulaires, à condition de le faire avant la fin de l’année 2020. Pour en savoir plus sur le CPF, vous pouvez également lire l’article « Le CPF et la cagnotte oubliée ».

A lire aussi : Vous recherchez une formation éligible CPF ?

Le plan de développement des compétences de l’entreprise.

Autrefois appelé plan de formation, le plan de développement regroupe l’ensemble des actions de formation financées par l’employeur pour ses salariés. Pour bénéficier de ce financement, il faut en faire la demande à son employeur.

Pôle Emploi.

Les demandeurs d’emploi peuvent financer leur bilan de compétences à l’aide de leur compte CPF ou à défaut de budget demander un complément ou un financement total à Pôle Emploi. Cette dernière possibilité n’est pas toujours simple à obtenir car l’accord de financement est soumis à la discrétion de votre conseiller Pôle Emploi et en fonction des budgets disponibles.

Pour plus d’informations sur le financement du bilan de compétences, consultez la FAQ de notre partenaire.

Mon employeur sera-t-il informé ?

Votre employeur ne sera informé que si vous souhaitez qu’il le soit. Le bilan de compétences est confidentiel et les prestataires de bilan de compétences sont soumis au secret professionnel tel que le prévoit le code du travail.

Si vous envisagez que votre bilan de compétences se déroulent pendant votre temps de travail et que ces heures consacrées au bilan de compétences vous soient rémunérées, vous devrez en faire la demande à votre employeur. Depuis la loi de septembre 2018, le congé bilan de compétences a disparu. Par conséquent, votre demande d’autorisation d’absence n’est plus un droit et peut faire l’objet d’un refus de votre employeur.

A lire aussi : Dossier fongecif : comment le monter ?

Quelles sont les étapes d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences ne peut pas dépasser un total de 24h. Ces heures se répartissent comme suit :

  • Heures d’accompagnement par un consultant
  • Heures de travail personnel : recherches sur les métiers, les formations, les emplois, rencontres avec des professionnels, passation de tests, réponses à des questionnaires, documents à compléter.

La durée de l’accompagnement par un consultant dépend des offres et des centres de bilans de compétences. Elle est en moyenne de 14h.

Le bilan de compétences comprend obligatoirement trois phases prévues par la loi, mais le contenu, les outils et la durée des phases sont adaptables aux besoins de la personne et diffèrent d’un centre de bilan de compétences à l’autre.

1. Phase préliminaire :

Analyse de la demande et adaptation du programme.

2. Phase d’investigation :

Analyse des intérêts professionnels, motivations, valeurs, motifs de satisfaction ou d’insatisfaction professionnelle, compétences et qualités personnelles qui vous sont propres afin de vous aider à faire le choix du projet professionnel le plus adapté à vos envies, vos contraintes et vos priorités. Etude du marché de l’emploi afin d’identifier les opportunités propres à votre profil.

3. Phase de conclusion :

Restitution des résultats du bilan de compétences, analyse des différents scénarios possibles, élaboration du plan d’action

Le bilan de compétences se conclut par la remise d’un document de synthèse sauf si vous avez accès à l’intégralité des travaux sur votre compte en ligne comme c’est le cas pour le bilan de compétences Acérola Online.

Quels sont les différents types de bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être réalisé en présentiel dans un bureau ou à distance en visioconférence.

  • Le présentiel est plus adapté aux personnes qui se sentent isolées ou qui sont peu à l’aise avec l’outil informatique. Découvrez la formule en présentiel de notre partenaire Acérola Online.
  • Le bilan de compétences en ligne est idéal lorsque l’on ne peut pas se déplacer (confinement, éloignement d’un centre de bilans de compétences, grèves des transports, raisons de santé) ou que l’on manque de temps. Découvrez en détails la formule en ligne de notre partenaire Acérola Online

Comment choisir son centre de bilan de compétences ?

Le choix d’un centre de bilan de compétences est un choix personnel qui s’appuie surtout sur la qualité de la relation avec le consultant qui vous accompagnera. Il est nécessaire que vous vous sentiez à l’aise et en confiance avec cette personne.

Au-delà de ce critère subjectif, d’autres critères objectifs sont à prendre en compte :

Le professionnalisme du consultant.

A-t-il une formation adaptée à sa mission ? Quelle est la durée de son expérience ? Quel type de public a-t-il l’habitude d’accompagner ? A-t-il une connaissance concrète de la vie en entreprise, des changements d’orientation professionnelle, des métiers ? Généralement les consultants les plus qualifiés sont coachs certifiés ou psychologues du travail. Ils ont une expérience en entreprise et ont eux-mêmes vécu une ou plusieurs reconversions professionnelles. Ils sont séniors.

La qualité des outils proposés.

La plupart des centres de bilans de compétences proposent la passation de tests qui vous permettent au travers d’une sorte de photographie de vous-mêmes de prendre conscience de votre particularité et de ce qui est important pour vous. Il est très important que les tests utilisés soient des tests psychotechniques certifiés faute de quoi la photographie ne sera pas fidèle et n’aura pas de valeur.

Le bilan de compétences me permettra-t-il de choisir une formation ?

Puisque le bilan de compétences conduit généralement à évoluer, se reconvertir ou créer une entreprise, il est nécessaire dans la majorité des cas d’opter pour une formation qualifiante, certifiante ou diplômante permettant d’acquérir de nouvelles compétences. Avec cette étape de diagnostic, le choix de la formation adéquate vous apparaîtra beaucoup plus clair et facile. Pour approfondir le sujet, reportez vous à la présentation de l’offre de Nextformation.

Les meilleurs articles

Changer de métier

Devenir comptable [le guide complet] | Nexformation

Lire la suite

Changer de métier

Reconversion Formateur : le guide complet | Nextformation

Lire la suite

Changer de métier

Militaires : Comment financer votre formation ? [Infographie]

Lire la suite

Inscrivez vous à la newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l'actualité de la reconversion professionnelle.

Je m'inscris

Articles recommandés :

2 min

Changer de métier

Quel est le salaire d’un Infographiste ? | Nextformation

#Formation Professionnelle #reconversion professionnelle #infographiste #formation professionnelle

Lire la suite
2 min

Changer de métier

Salariés : 3 résolutions pour la nouvelle année ! | Nextformation

#vieprofessionnelle #changer de métier #2020 #résolutions

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Abondement seniors : 500 heures de plus ! | Nextformation

#formation #réforme

Lire la suite
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

La protection des données nous tient à cœur. Nextformation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment.